En route vers l’expression orale : Résultats de six mois de coréen en autodidacte

Six mois de coréen - featured image Coréen
Le temps de lecture de cet article est d'environ 7 minutes.

Cela fait maintenant 6 mois que j’ai commencé le coréen en autodidacte. Le temps passe très vite !

Il me paraît donc intéressant de vous faire part de mon expérience actuelle dans la langue coréenne. En effet, six mois est une période non négligeable qui permet d’avoir de bonnes bases dans la langue et d’évaluer le chemin parcouru pour mieux progresser par la suite.

Il y a 4 mois de ça, j’ai écrit un article après 2 mois d’apprentissage. Je vous invite à le lire pour bien comprendre mon parcours dans la langue.

Depuis, j’ai adapté ma routine et optimisé mon apprentissage. Donc restez jusqu’au bout, vous ne serez pas déçu !

Mes progrès

Progress during my 6 months of Korean learning

D’abord parlons des progrès que j’ai pu faire pendant ces 4 derniers mois de coréen en autodidacte.

Fin décembre, j’ai complété la partie écrite d’un test blanc TOPIK I et obtenu 83% de réussite. Vous pouvez faire de même en vous rendant sur le site TopikGuide qui permet de passer des tests blancs gratuitement. Vous pouvez d’ailleurs aussi acheter leur « Study Package » pour maximiser vos chances de réussite au test. Personnellement, je ne l’ai pas encore acheté mais je compte le faire prochainement. Attention, le TOPIK ne permet pas d’évaluer l’ensemble des compétences dans la langue coréenne, mais permet d’avoir une bonne approximation de vos compétences en compréhension écrite.

Durant cette période, j’ai élargi mon vocabulaire et amélioré ma compréhension orale et écrite. Il est maintenant pour moi plus facile de lire des webtoons ou même des textes un peu plus compliqués. D’autre part, la fréquence à laquelle je cherche des mots dans le dictionnaire a aussi diminué.

De fait, en lisant un webtoon il y a quelques semaines, j’ai réalisé que j’arrivais à parcourir les chapitres sans trop de difficulté en comprenant les intrigues essentielles et une majorité des phrases sans chercher sans cesse dans le dictionnaire ce que les mots signifiaient. Ça a été un moment très agréable qui m’a donné envie d’être encore meilleur. Tout le monde peut ressentir ce sentiment d’accomplissement dans une langue, donc ne baissez pas les bras et continuez à vous immerger dans la langue !

En février, je commence les cours dans une école de langue, et pour intégrer une classe, il m’a fallu passer un test de niveau. Je suis donc un débutant confirmé, proche du niveau intermédiaire.

Durant ce test, je me suis rendu compte des lacunes que j’avais mais je vous en parle plus en détail un peu plus loin dans l’article.

Comparaison avec mon fonctionnement d’il y a 4 mois

Comparison between 2 months and 6 months of learning Korean

Les difficultés des deux premiers mois sont-elles toujours présentes ?

C’est une question importante à répondre afin de vous donner un aperçu de ma progression et de celle que vous pourriez atteindre aussi vous-mêmes. Je vous conseille de lire l’article sur mes deux mois d’apprentissage au préalable, pour bien comprendre le contenu de cette section.

  1. La compréhension orale reste difficile, malgré tout, j’ai observé une nette amélioration dans ma compréhension et cela a été dû purement et simplement à une immersion quotidienne. Donc ne soyez pas frustré lors de l’apprentissage d’une langue et laissez le temps à votre cerveau de s’habituer.
  2. Les homonymes restent assez rares et avec mon niveau actuel, le contexte me permet en général de choisir la bonne signification.
  3. Les homophones restent par contre une vraie barrière, surtout lorsque vous essayez d’écrire. Donc n’hésitez pas à écrire les mots plusieurs fois pour pouvoir bien assimiler leur épellation.
  4. Je me trompe toujours au niveau de la prononciation des mots mais maintenant que je vais pouvoir pratiquer mon parler, je pense que cette difficulté va partir avec le temps.
  5. Les particules sont un aspect compliqué de la grammaire coréenne mais comme mentionné dans les points précédents, le temps fera son effet.

Pour résumer simplement, après 4 mois d’apprentissage, les difficultés rencontrées au début sont toujours présentes mais à moindre échelle. Finalement, avec de la régularité et de la patience, le résultat sera toujours au rendez-vous.

Passage de sous-titres anglais à sous-titres en coréen

La principale activité que j’ai complètement arrêté durant ces 4 derniers mois d’apprentissage du coréen en autodidacte est le visionnage avec sous-titres anglais.

Les sous-titres anglais (ou français) sont intéressants en début d’apprentissage mais perdent très vite de l’intérêt lorsque vous vous rapprochez du niveau intermédiaire.

Je suis donc passé aux sous-titres coréens. Cette nouvelle méthode m’a permis de progresser rapidement dans la langue et d’élargir mon vocabulaire efficacement. Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Simplement, cela consiste à faire pause à toutes les phrases que vous ne comprenez pas et à noter les mots de vocabulaire qui vous sont étrangers. Ce travail est très chronophage et peut être assez fatiguant donc faites ça sur de courtes durées comme 30 min à 1h maximum.

Voici le déroulement de cette activité :

  • Choisissez un drama ou un film où le vocabulaire employé est assez courant (pas de drama historique ou médical par exemple).
  • Mettez-le en coréen sous-titré coréen et commencez votre visionnage.
  • Faites pause dès que vous ne comprenez pas la phrase. Ce n’est pas grave si vous vous arrêtez à chaque phrase.
  • Recherchez les mots clés de la phrase dans le dictionnaire. Notez-les quelque part et pensez à les ajouter dans des phrases à votre deck Anki pour les mémoriser.
  • Rembobiner et maintenant que vous connaissez le sens de la phrase, concentrez-vous sur la prononciation des mots.
  • Refaites pause à une autre phrase et reproduisez les étapes précédentes.

Les principaux avantages sont :

  • Une bonne compréhension du média visionné donc vous restez intéressé par l’histoire.
  • Un fort élargissement de votre vocabulaire (attrait principal)
  • Une amélioration de votre compréhension orale et de la manière dont les mots sont prononcés. En effet, vous avez les voix et le texte, donc votre cerveau va superposer les deux et va comprendre comment les mots sont prononcés.
  • Vous prenez aussi l’habitude de faire face à du contenu entièrement en coréen

Comme mentionné dans mon article précédent, il est tout de même recommandé de visionner du contenu en coréen sans sous-titres en parallèle pour se mettre dans les conditions de la vie réelle.

« On ne change pas une équipe qui gagne »

Il y a certains aspects qui restent les mêmes quelque soit votre niveau dans la langue.

Le premier est l’immersion dans la langue. Durant tout le long de votre apprentissage, vous devez être un maximum de temps en contact avec votre langue cible. Pour ma part, voici les principaux médiums utilisés à mon stade : 

  • YouTube
  • Netflix
  • Podcasts
  • Webtoons

Le second est l’apprentissage du vocabulaire au quotidien. Avec Anki, la mémorisation devient un jeu d’enfants et les résultats sont toujours au rendez-vous. C’est aussi un aspect qui vous suivra tout le long de votre apprentissage.

Les ajouts

Comme indiqué plus haut, j’ai commencé à regarder des séries avec les sous-titres en coréen. Cette activité m’a beaucoup aidé et je vais continuer dans les prochains mois.

J’essaye aussi de lire plus de webtoons et même de lire des vrais livres pour vraiment stimuler ma compréhension écrite.

Récemment en janvier, suite à mon admission dans l’école de langue coréenne, j’ai dû faire des exercices et pratiquer activement mon coréen. J’ai donc commencé à faire un peu d’expression.

Mais cette étape va être au cœur de mon apprentissage dans les prochains mois !

Les prochaines étapes : en route vers l’expression orale

The next steps in my Korean learning journey

Maintenant que mon vocabulaire s’est élargi et que ma compréhension a atteint un niveau décent, la prochaine étape est la pratique de l’expression écrite et orale.

C’est maintenant que je vous parle des lacunes que je dois fixer.

Pendant le test de niveau à l’école de langue, j’ai remarqué que ma compréhension était assez correcte mais plusieurs points m’ont énormément frustré :

  1. Bien que je comprenais le coréen quand je le lisais, il m’était très difficile de me rappeler leur orthographe lorsqu’il m’a fallu écrire des phrases.
  2. Je connaissais beaucoup de mots de vocabulaire, mais je ne les MAÎTRISAIS pas. La nuance est fondamentale. Connaître un mot ne suffit pas pour l’utiliser dans la vie réelle. Pour cela vous devez le maîtriser. Cela passe par de la pratique en l’incluant dans vos exercices d’expression orales et écrites.
  3. Étant débutant, j’ai aussi ressenti une faiblesse dans mes compétences dans le domaine grammatical. Comme le point précédent, je comprends les points de grammaire en les lisant mais je ne les maîtrise pas suffisamment pour pouvoir les utiliser correctement en expression.
  4. Et le pire a été l’expression orale. Lors de mon test avec une enseignante de l’école, nous avons dû avoir une conversation. Bien que je comprenais tout ce qu’elle me disait, il m’était impossible de lui répondre en bon coréen. C’était une situation assez frustrante même si relativement normale puisque je n’avais jamais fait de conversation en coréen.

C’est pourquoi mes objectifs pour les prochains mois sont :

  • Pratiquer mon parler. À mon niveau actuel, je pense que c’est une bonne chose de commencer. De plus, maintenant que les cours commencent, j’aurai un enseignant qui pourra me corriger en temps réel. Commencer à parler en autodidacte est assez compliqué et le fait d’aller dans une école de langue facilite grandement les choses.
  • Pour pouvoir parler, je dois maîtriser la grammaire et arriver à faire des phrases correctes qui traduisent bien ma pensée.
  • Avec les cours de langues, je vais m’investir énormément dans le coréen et j’espère pouvoir atteindre un bon niveau intermédiaire dans les mois qui suivent.
  • Je compte aussi augmenter ma fréquence de lecture ainsi que la difficulté des livres consommés.

Le mot de la fin

Ces 4 derniers mois de coréen en autodidacte ont été intenses et mon niveau s’est nettement amélioré. J’aurais tout de même souhaité avoir un meilleur niveau après six mois d’apprentissage mais le résultat reste très positif.

Maintenant que les cours dans l’école de langue vont commencer, j’espère observer une forte progression. Pour cela, je continuerai toujours à pratiquer de mon côté pour mettre à profit au maximum l’opportunité qui s’est présentée.

En effet, grâce à ces cours, je compte en profiter pour écrire et me faire corriger pour m’améliorer le plus possible.

Je referai un article dans six mois pour faire une analyse de mon niveau après un an d’apprentissage.

Je vous retrouve donc en août 2021 pour la suite des aventures de mon apprentissage du coréen !

J’espère que cet article vous a plus et vous a donné envie de commencer ou de continuer l’apprentissage d’une langue !

N’hésitez pas à me contacter par mail ou sur Instagram 😀

Alexandre
Alexandre

以上、see you next time

Commentaires

タイトルとURLをコピーしました